Kenya : le groupe KCB décaisse 28 millions USD au profit de National Bank, sa filiale

0

Le groupe bancaire KCB a renfloué les caisses de sa filiale National Bank of Kenya (NBK) à hauteur de 3 milliards de shillings (28 millions USD), pour l’aider à répondre aux exigences de capital minimum.

Dans son dernier rapport annuel cité par la presse, l’établissement bancaire coté à la Bourse de Nairobi a indiqué qu’il a augmenté cette année, le capital de NBK via une dette de niveau II pour permettre à la filiale de répondre à l’adéquation des fonds propres, mais  aussi pour renforcer ses ressources. La banque, souligne le document, avait injecté un montant de 5 milliards de shillings (47 millions USD) dans NBK,  filiale acquise par le groupe en 2019.

Par ailleurs, KCB a affirmé que cette augmentation de capital ainsi que le recouvrement des créances irrécouvrables, allégeront les contraintes de capital de sa filiale.

Pour rappel, NBK a déclaré un bénéfice net de 177,7 millions de shillings au cours de l’exercice clos en décembre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here