Cameroun : émissions à succès des titres publics sur le marché de la BEAC

0
L'immeuble abritant les services centraux du ministère camerounais des Finances.

L’Etat du Cameroun a connu un succès sur le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) au cours du premier trimestre 2021, le Trésor public ayant réussi à mobilier 127 milliards de FCFA, environ 227 millions de dollars dépassant les objectifs initialement fixés à 125 milliards.

La troisième et dernière émission des Obligations du Trésor Assimilables (OTA) a permis de lever 41 milliards, d’une maturité de cinq ans avec un taux de rémunération de 5,5% a confirmé cette tendance haussière, confortant la place de plus en plus importante de ce mécanisme de financement dans les pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC).

La Loi de finances 2021 prévoit des émissions de titres pour une enveloppe globale de 350 milliards, soit 627 millions de dollars, ce qui laisse croire que le gouvernement devra encore lever 100 milliards d’OTA prévus au second trimestre.

D’après des sources, des investisseurs et des souscripteurs qui ont particulièrement un penchant pour les Bons du Trésor Assimilables (BTA) à cause leur flexibilité montrent également un intérêt grandissant pour les OTA bien que généralement de longue maturité.

Les fonds mobilisés sont destinés au financement des projets de développement inscrits dans l’exercice budgétaire annuel, notamment les secteurs sociaux qui impactent directement sur la vie de la population. Entre autres, l’eau, l’énergie, les infrastructures routières, l’agriculture, mais aussi les secteurs portuaires, les télécommunications et les mines, sans oublier les chantiers liés à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le Cameroun abritera en 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here