RDC : le gouvernement met en place un Fonds de garantie de l’entrepreneuriat

0
Justin Kalumba

Le ministre des Classes moyennes, PME et Artisanat de la RD Congo, Justin Kalumba, a annoncé officiellement le 31 mars 2021, la mise en place d’un Fonds de garantie de l’entrepreneuriat au Congo (FOGEC) destiné à faciliter le financement des Petites et moyennes entreprises (PME).

«Le FOGEC est  extrêmement nécessaire car il possède trois axes importants? Il s’agit de la garantie d’accès aux financements et le partage des risques avec les banques  classiques qui peuvent financer les PME; du financement participatif dans lequel l’État apporte les ressources dans le capital des PME qui n’ont pas de financement; et du subventionnement d’un projet qui peut ou ne peut pas faire l’objet d’un crédit ou d’un financement participatif, mais qui peut être subventionné par l’État», a-t-il déclaré à Kinshasa.

Créé en novembre 2020, le FOGEC dispose des mécanismes de  fonctionnement mis en place en janvier 2021. Au mois de février, il a encaissé environ 500.000 USD. «D’ici trois ans, il sera possible de mobiliser environ 30 à 40 millions de dollars américains. Ce qui permettra aux Congolais d’avoir tous les deux ans un autre PDMPME (Projet d’appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises) avec le fonds propre», projette le ministre Justin Kalumba.

En 1973, il y avait eu un Fonds de garantie qui n’avait pas pu fonctionner parce qu’il n’avait que les ressources du budget de l’État comme source de financement. À l’inverse, les sources principales d’approvisionnement du FOGEC sont particulièrement indépendantes du budget de l’État. Et chaque province du pays pourra identifier un projet phare dans lequel l’État injectera des fonds au titre de subvention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here