FinanceSénégal : Hausse de 33% des exportations en janvier

Sénégal : Hausse de 33% des exportations en janvier

-

Au mois de janvier 2021, les exportations du Sénégal ont enregistré une hausse de 32,9% comparées au mois précédent, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar.

Ces exportations sont en effet ressorties à 242,5 milliards de FCFA contre 182,4 milliards de FCFA en décembre 2020, soit une augmentation de60,1 milliards de FCFA en valeur absolue. « Ce relèvement est essentiellement dû à l’augmentation des expéditions de légumes frais (8,5 milliards de FCFA contre 4,0 milliards de FCFA au mois précédent), d’engrais minéraux et chimiques (2,9 milliards de FCFA contre 79 millions de FCFA au mois précédent) et d’acide phosphorique (+18,9%) », souligne l’ANSD.

Par ailleurs, cette structure note que l’absence d’exportations d’arachides non grillées, au mois de décembre 2020 contre 66,6 milliards de FCFA de ventes au cours de la période sous revue, a renforcé cette tendance à la hausse.

Toutefois, le repli des exportations de phosphates (-68,6%) et de produits pétroliers (-12,3%) a amoindri cette progression.

Comparées au mois de janvier 2020, les expéditions se sont repliées de 25,8%.

Les principaux produits exportés par le Sénégal, au cours du mois de janvier 2021, sont les arachides non grillées (66,6 milliards de FCFA), l’or non monétaire (38,2 milliards de FCFA), les produits pétroliers (25,5 milliards de FCFA), les poissons frais de mer (16,8 milliards de FCFA) et l’acide phosphorique (12,8 milliards de FCFA).

Les principaux clients du Sénégal ont été la Chine (26,8%), le Mali (17,1%), la Suisse (13,8%), l’Inde (5,6%) et la Côte d’Ivoire (4,9%).

En ce qui les concerne, les importations du mois de janvier 2021 sont évaluées à 326 milliards de FCFA contre 370,9 milliards de FCFA au mois précédent, soit un repli de 12,1%. Cette baisse est expliquée par celle des achats à l’extérieur de fruits et légumes comestibles (-82,8%), de maïs (-82,4%), de produits pharmaceutiques (-49,6%) et de produits pétroliers (-35,7%).

Toutefois, cette contraction des importations a été atténuée par le relèvement des importations de riz (20,9 milliards de FCFA contre 9,5 milliards de FCFA au mois précédent) et de métaux communs (+66,5%).

Comparées au mois de janvier 2020, les importations ont connu une réduction de 19,7%.

Les principaux produits importés par le Sénégal, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers finis (37,4 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (29,6 milliards de FCFA), les métaux communs (25,7 milliards de FCFA), les huiles brutes de pétrole (23,9 milliards de FCFA) et le riz (20,9 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs de ce pays durant cette même période ont été la France (14,1%), la Chine (8,8%), le Nigéria (7,3%), la Turquie (7,0%) et l’Inde (6,4%).

Le solde commercial s’est établi à -83,5 milliards de FCFA au mois de janvier 2021 contre -188,5 milliards de FCFA au mois de décembre 2020. Selon l’ANSD, cette amélioration du solde est expliquée par la réduction du déficit vis-à-vis des Pays- Bas (-3,3 milliards de FCFA contre -26,4 milliards de FCFA au mois précédent) et de la France (-43,4 milliards de FCFA contre -57,1 milliards de FCFA au mois précédent) et l’excédent vis-à-vis de la Chine (+36,3 milliards de FCFA contre -23,9 milliards de FCFA à la période précédente).

« Toutefois, souligne l’ANSD, le renforcement du déficit vis-à-vis de l’Inde (-7,3 milliards de FCFA contre -0,8 milliard de FCFA au mois précédent) a creusé le déficit de la balance commerciale ».

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X