SecteursFintech & TélécomAccord entre la TDB et Dltledgers pour le commerce...

Accord entre la TDB et Dltledgers pour le commerce intra-africain à travers la blockchain

-

- Advertisment -spot_img

La Trade and Development Bank (TDB), banque de commerce et de développement de l’Afrique orientale et australe (TDB), a annoncé le 18 mars 2021, avoir noué un partenariat stratégique avec la plateforme de solution numérique Dltledgers basée à Singapour. Cette initiative vise essentiellement à booster le commerce intra africain via l’utilisation de la nouvelle technologie blockchain.

L’institution a soutenu avoir accéléré l’utilisation de cette technologie pour conclure 150 millions de dollars supplémentaires de transactions de financement du commerce intra-africain. Cette opération s’est faite dans un contexte difficile de Covid-19, et concerne notamment l’importation d’engrais de l’OCP du Maroc par l’Éthiopie. Il s’est agi des premières transactions de financement du commerce intra-africain à être exécutées via la blockchain.

« Avec le ralentissement de la logistique du transport, la blockchain a joué un rôle déterminant pour y parvenir », commente Admassu Tadesse, président directeur général de la TDB. « Notre collaboration avec Dltledgers sera décisive car  elle nous permettra d’augmenter notre volume de financement commercial exécuté via la blockchain pendant cette période difficile, et au-delà ».

TDB s’engage à rester à la pointe de l’innovation sur divers fronts, y compris en termes de technologie. En termes de numérisation du financement du commerce à l’aide de la blockchain, TDB ouvre la voie non seulement en Afrique mais également à d’autres partenaires commerciaux mondiaux.

Pour rappel, Dltledgers est une société centrée sur le client pour l’exécution du commerce transfrontalier. Plusieurs banques régionales et mondiales se sont inscrites et fonctionnent en tant que partenaires du réseau en offrant des services de financement du commerce sur la plate-forme.

Selon une étude d’International Business Machines Corporation (IBM), près de 85% des Chief Technology Officer (CTO) et Chief Information Officer (CIO) prévoient de travailler avec plusieurs technologies blockchain au cours des 3 prochaines années. Et la ZLECA doit saisir la nouvelle opportunité qu’offre la blockchain pour révolutionner le commerce en Afrique, selon Farooq Siddiqi, PDG de Dltledgers.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu le «Doing Business» l’année dernière, la Banque Mondiale a décidé...

Le Botswana conforte sa notation à BBB+/A-2

Porté par la reprise du secteur du diamant, le Botswana se voit noté BBB+/A-2 à long  et court terme, en devises...

Le Mali va-t-il signer un accord avec la Russie ou le groupe Wagner ?

La chronique est alimentée ces derniers jours autour d’une future coopération entre le Mali et une société privée militaire...
- Advertisement -spot_imgspot_img

Décès de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika

L’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika est décédé ce vendredi 17 septembre à l’âge de 84 ans, selon un communiqué...

Guinée : Alpha Condé récuse Macky Sall et Umaru Cissoco Emballo

Engagée depuis environ deux semaines, la mission de bons offices entamée par la Communauté économique des États de l'Afrique...

Must read

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers»...

Coup de tonnerre : la Banque Mondiale déchire son «Doing Business»

L’information a fait l’effet d’une bombe. Après avoir suspendu...
- Advertisement -spot_imgspot_img

You might also likeRELATED
Recommended to you

X