Ousmane Sonko

Après sa détention de près d’une semaine, le président du parti Patriotes du Sénégal (Pastef), Ousmane Sonko, retrouve la liberté. Poursuivi pour les chefs de viols et menaces de mort, l’opposant est placé sous contrôle judiciaire, et pourra répondre éventuellement à une nouvelle convocation.

Une très forte médiation de la communauté religieuse avait été activée pour en arriver là. Depuis l’arrestation d’Ousmane Sonko, plusieurs dignitaires du pays notamment les chefs religieux ont démarché auprès de Macky Sall pour le convaincre à jouer la carte de l’apaisement.

Selon les informations , le gardien de la Constitution va incessamment s’adresser à la Nation. L’ affaire Sonko a déclenché une météo sociale agitée au Sénégal avec des séries de manifestations ayant occasionné 9 morts et plusieurs blessés graves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here