LeadersMali : le Conseil national des prix annonce des...

Mali : le Conseil national des prix annonce des mesures pour soulager les consommateurs

-

Au Mali, le Conseil national des prix (CNP) a tenu une réunion restreinte le 5 mars 2020 à Bamako. Plusieurs mesures ont été annoncées à l’issue de la rencontre pour soulager les consommateurs dans un contexte de hausse des prix de certains produits de première nécessité.

Selon un communiqué de presse rendu public à la fin des travaux, « il s’agissait à travers cette rencontre de passer en revue l’évolution des prix des produits de première nécessité et dégager les voies et moyens susceptibles d’apporter des solutions appropriées aux problèmes constatés ». Le Conseil a constaté avec satisfaction, l’évolution à la baisse ou à la stabilité des prix moyens de l’ensemble des produits suivis par la direction générale du commerce et de la commerce (DGCC) par rapport au mois passé à la même période à l’exception du riz local, du maïs, du pain, de la farine, de l’huile alimentaire et de la viande bovine.

Le Conseil a notamment annoncé plusieurs mesures d’urgence qui, indique-t-on, seront appliquées dans un bref délai. Pour cela, il faut noter que  les boulangers ont accepté la requête du gouvernement de ramener le prix de la baguette de 300 g à 250 F CFA dans les jours à venir, la société GDCM de Modibo Keita s’est engagée à céder le kilogramme de la pomme de terre à 200 F CFA jusqu’au mois d’avril 2021, la distribution par le Commissariat à la sécurité alimentaire de 33.000 tonnes de vivres aux populations vulnérables, la signature ce vendredi 5 mars, par le ministre de l’économie et des Finances, de l’arrêté portant exonération de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) applicable aux importations et aux achats locaux de graines de coton des unités industrielles de production d’huile alimentaire.

Le ministre Harouna Niang de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des investissements – qui présidait les travaux – a saisi l’occasion pour annoncer l’adoption très prochaine par le gouvernement d’autres mesures incitatives additionnelles en consolidation de celles déjà en cours pour soulager les populations en prélude au mois de ramadan.

Il faut signaler que l’objectif est de baisser des prix pour l’ensemble des produits de première nécessité.

Daouda Bakary KONÉhttps://www.financialafrik.com
Daouda Bakary KONÉ, journaliste économique, depuis plus de 10 ans dans le paysage médiatique malien et d'ailleurs. Diplômé en finance comptabilité, titulaire d'une licence en journalisme et communication. Passionné de l'information economique et financière et expert en communication digitale et web-journaliste. Aime les voyages, la musique, l'internet, la lecture et les documentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X