RDC : de « l’argent frais » aux jeunes entrepreneurs de Goma

0

En RD Congo, le Projet d’appui au développement de micro, petites et moyennes entreprises (PADMPME) va accorder en moyenne 60.000 à 65.000 USD à chacune des 91 PME sélectionnées sur les 100 attendues au Concours des plans d’affaires (COPA) organisé à Goma (Nord-Kivu) et dont les résultats ont été publiés le 4 mars 2021.

Le minimum des fonds alloués à chaque PME varie entre 25.000 et 30.000 USD tandis que le maxima est de 100.000 USD. Ils vont bénéficier des subventions du gouvernement congolais sur financement de la Banque mondiale en vue d’accroître leurs affaires. Le décaissement des fonds se fera progressivement.

« Au niveau du PADMPME, nous attendons que les projets qui seront financés en faveur de ces PME se réalisent effectivement et qu’ils puissent contribuer à l’économie de la province, qu’ils puissent contribuer à chasser le chômage dans la province du Nord-Kivu, particulièrement dans la ville de Goma. Donc, ce sont des subventions qui seront données. C’est l’argent de l’État, nous ne voulons pas qu’il y ait d’échecs. Nous allons établir la situation de départ, qu’est-ce que la PME avait au départ et qu’est-ce qu’elle a pu améliorer grâce aux financements», a expliqué Alexis Mangala, coordonnateur national du PADMPME.

«Nous sommes une province très secouée. Et donc, ce programme arrive au bon moment où le Nord-Kivu traverse non seulement la situation de l’insécurité qui est devenue assez permanente mais aussi la situation des maladies, à l’occurrence la maladie à virus Ebola qui a d’ailleurs repris mais aussi la Covid-19 (…) », a déclaré le ministre provincial de l’Industrie, Petites et Moyennes entreprises intérimaire, Me Robert Lufungula.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here