LeadersMauritanie : Habib Ould Brahim Diah pressenti pour la...

Mauritanie : Habib Ould Brahim Diah pressenti pour la présidence de la Haute cour chargée de juger les crimes économiques de l’ère Aziz

-

L’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir et formation majoritaire à l’Assemblée nationale, propose Habib Ould Brahim Diah pour la présidence de la Haute cour de Justice chargée de juger les crimes économiques commis sous la présidence de Mohamed Ould Abdel Aziz, chef d’Etat mauritanien de 2008 à 2019.

La proposition du parti au pouvoir tombe dans un contexte où l’on annonce comme imminente la transmission du dossier des crimes économiques et financiers au parquet. Ces crimes vont de marchés octroyés illégalement au détournement pur et simple de deniers publics en passant par le pillage des ressources. L’ex-président Aziz est mis en cause et actuellement sous contrôle judiciaire.

Habib Ould Brahim Dia – un avocat d’affaires passé de l’Union des forces du progrès (UFP) – un parti de l’opposition dirigé par Mohamed Ould Maouloud – à l’UPR est qualifié de sérieux et méticuleux. C’est pour ces raisons que l’UPR qui compte 88 députés au sein de l’Assemblée nationale où siègent 102 députés l’aurait proposé comme président de la Haute cour de justice.

Rappelons que l’UPR qui entend s’emparer de la présidence de ladite Haute cour de justice a été fondée par Aziz. Le parti avait apporté un soutien indéfectible à l’ex-président tout au long de ses deux mandats à la tête du pays.

Samba Camara
Journaliste mauritanien, a travaillé à Biladi à partir de 2008. Tour à tour rédacteur au Rénovateur Quotidien, Taqadoumy, Cridem, il s'oriente progressivement vers les sujets d'ordre économique et financier. Aime la lecture et les voyages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X