Mauritanie : les opérateurs télécoms inaugurent la 4G sur fond de sanctions pécuniaires

0

La Mauritanie inaugure l’ère de la 4G. En effet, l’une des trois sociétés de téléphonie mobile et des services internet actives dans le pays en l’occurrence Moov Mauritel (filiale de Maroc Telecom) annonce en ce début d’année 2021 le lancement de ce service.

L’opérateur Mattel (contrôlé à 51% par Tunisie Télécom) et Chinguitel, filiale de la société soudanaise Sudatel – attributaires eux de la licence 4G le 10 novembre dernier – ne devraient pas tarder à lui emboîter le pas.

Le lancement de la 4G intervient dans un contexte marqué par des sanctions pécuniaires d’un montant global de 2,44 millions USD à l’encontre de ces trois opérateurs, en raison des manquements à leurs engagements contractuels. Les sanctions pécuniaires prises le 11 novembre ont été en effet entérinées courant décembre.

L’Autorité de Régulation Multisectorielle de Mauritanie (ARE) a décidé de sévir à l’issue d’une mission de contrôle de la qualité des services voix et DATA offerts par les opérateurs des télécommunications. C’est la énième fois qu’elle émet des amendes à l’endroit des ces opérateurs.

Dans ces conditions, on est en droit de se demander si la 4G ne sera pas une grande arnaque. Les manquements à répétition des opérateurs à leurs engagements contractuels sur le sol mauritanien en tous cas n’incitent pas à l’optimisme. Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here