SecteursKenya : Safaricom retarde le lancement de la...

Kenya : Safaricom retarde le lancement de la 5G

-

Alors  que  la  phase test 5G  est déjà terminée au Kenya, l’opérateur de réseau mobile kényan, Safaricom  retarde  l’échéance du lancement.

Le fournisseur de télécommunications a annoncé, mardi 29 décembre, qu’il va reporter à court terme le déploiement de son réseau 5G. La société avance qu’elle préfère pour l’instant se concentrer sur la croissance du réseau 4G dans la course à l’utilisation des données.

Le PDG de Safaricom , Peter Ndegwa, a indiqué qu’il n’était pas prévu de lancer le réseau 5G à court terme,  ajoutant que le plan immédiat de la société de télécommunications était de convertir des millions d’utilisateurs 2G et 3G en 4G. «Il nous reste encore tellement de marge pour exploiter et utiliser pleinement la 4G avant de passer à la 5G.», a-t-il rajouté.

Cette mesure intervient dans un contexte où la 5G est au cœur « d’une guerre froide »  entre les Etats-Unis et la Chine. L’administration américaine reproche au géant chinois Hawaï de faire de l’espionnage industriel en utilisant des données personnelles.

Les États-Unis affirment que la sécurité mondiale et les données personnelles seront menacées si l’entreprise chinoise domine le développement de l’Internet de cinquième génération dans le monde. Pour rappel, la société de télécommunications a noué  récemment un partenariat avec Google.

Cet accord  permet aux abonnés d’effectuer des paiements quotidiens d’environ 20 shillings (0, 18 dollar) par jour jusqu’à un an pour acquérir un smartphone.

Le plan vise à convertir environ quatre millions de téléphones 2G et 3G en 4G, permettant ainsi d’augmenter l’utilisation des données et les revenus.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X