Mauritanie : la France suspend temporairement le service de la dette

0
Emmanuel Macron, président de la France

La France suspend de manière temporaire le service de la dette contractée par la Mauritanie, qui est chiffré à peu à 5 millions d’euros.

L’accord bilatéral par lequel la France accorde à la Mauritanie une suspension temporaire du service de sa dette entre le 1er mai et le 31 décembre 2020 a été signé à Nouakchott ce samedi 12 décembre par l’ambassadeur Robert Moulie et le ministre Mohamed Lemine Ould  Dhehby des Finances. Il précède un protocole d’accord du Club de Paris en date du 2 juin 2020. «A la suite de la crise sanitaire et de l’effondrement de l’économie mondiale, le Club de Paris et le G20 avaient en effet agréé une suspension temporaire du service de la dette pour les pays les plus vulnérables», comme le rappelle un communiqué d’Ambassade de France à Nouakchott daté du 12 décembre 2020.

Selon le communiqué, l’initiative sur la suspension du service de la dette (ISSD) du G20 et du Club de Paris constitue une opportunité pour de nombreux pays en développement de réorienter leurs dépenses publiques vers la lutte contre la Covid-19 et ses conséquences. Elle permettrait à la Mauritanie en particulier de dégager des marges budgétaires pour répondre plus facilement à l’urgence économique et sanitaire.

Notons que la suspension temporaire du service  de la dette tombe dans un contexte marqué par le début de la seconde phase de coronavirus en Mauritanie.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here