Covid-19 : au Kenya, KCB Group se prépare au pire

0

Le groupe bancaire KCB Group Plc a annoncé, mercredi 18 novembre, qu’il  s’attend à ce que ses bénéfices annuels baissent de plus de 25% par rapport aux bénéfices de l’année dernière. Motif : les effets néfastes de la pandémie de Covid-19.

Ce pire scénario n’est arrivé depuis près de 10 ans pour l’une des sociétés cotées les plus performantes du Kenya.

S’exprimant sur cette question, le PDG du groupe KCB, Joshua Oigara, a déclaré qu’il était peu probable que la banque se rétablisse au dernier trimestre de 2020, après avoir enregistré une baisse de 43% de son bénéfice net au cours des neufs premiers mois de l’année .

«Nous n’anticipons pas de changement. C’est tout à fait normal compte tenu de la crise que nous connaissons aujourd’hui. C’est  une question dont nous discutons avec l’Autorité des marchés des capitaux (CMA) », a souligné  M. Oigara, pessimiste pour le rendement du profit.

Au cours des dernières années, le plus grand groupe bancaire kényan a affiché régulièrement une forte croissance des bénéfices. Cependant, la pandémie a considérablement affecté son activité. Ce qui a entraîné  une forte augmentation des provisions pour pertes sur prêts à 20 milliards KSh (1,8 milliard de dollars)  au troisième trimestre 2020, contre 5,8 milliards KSh (53,1 millions de dollars) à la même période l’année dernière.

La plupart des banques kényanes, dont Equity Bank, I&M Bank et DTB, ont  également enregistré une baisse significative de leur bénéfice net depuis que la pandémie de covid19 a fait son apparition au Kenya.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here