A la UneVente d’Oragroup: avis défavorable de la commission bancaire...

Vente d’Oragroup: avis défavorable de la commission bancaire (nouvelles pistes à l’étude)

-

La Commission bancaire de l’UEMOA a rendu un avis défavorable à la vente d’Oragroup à la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’État (IPS-CGRAE) de Côte d’Ivoire. «Le groupe bancaire Oragroup prend acte de la décision de la Commission Bancaire de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), qui lors de sa 121ième session, le 18 septembre 2020, a rendu un avis conforme défavorable à sa demande «d’autorisation préalable pour la modification de la structure de l’actionnariat » de la holding et des filiales du groupe implantées au Bénin, en Côte d’Ivoire et au Togo », informe le groupe bancaire.

Signée entre les parties en novembre 2019, la cession diligentée par le fonds Emerging Capital Partners (ECP) portait sur  61, 45%. Cette transaction  faisait suite à l’introduction d’Oragroup à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), en avril 2019, à hauteur de 20 % de son capital, soit la plus importante opération depuis la création de la BRVM en 1998 et à une levée sur le marché financier régional de 56,92 milliards de francs CFA (86 millions d’euros). L’IPS-CGRAE avait souscrit à cette offre publique de vente pour 9 % du capital flottant d’Oragroup.

L’accord entre ECP et l’IPS- CGRAE incluait également plusieurs actionnaires institutionnels d’Oragroup (Proparco, DEG, BIO et BOAD) avec une vente partielle de leurs titres.  Suite à cette décision de la commission bancaire, d’autres alternatives sont à l’étude. Il n’est pas exclu que la caisse de retraite ivoirienne s’associe avec ses consœurs de l’UEMOA pour présenter une nouvelle offre comme l’avait l’indiqué d’ailleurs le DG de l’IPS CGRAE lors de l’annonce de la cession en novembre 2019.

Adama WADE
Directeur de publication de Financial Afrik. Dans la presse économique africaine depuis 17 ans, Adama Wade a eu à exercer au Maroc dans plusieurs rédactions. Capitaine au Long Cours de la Marine Marchande et titulaire d'un Master en Communication des Organisations, Adama Wade a publié un essai, «Le mythe de Tarzan», qui décrit le complexe géopolitique de l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X