Abdallahi Ahmed Damou qui a quitté la présidence de la Commission nationale des hydrocarbures (CNHY), le 7 octobre passé, a été nommé ce mardi 14 octobre directeur général de la Société des Aéroports de Mauritanie (SAM), l’entreprise mixte détenue à hauteur de 66% par l’Etat mauritanien qui affiche un capital de l’ordre de 1,1 million d’euros et qui gère les aéroports de Mauritanie, excepté l’aéroport international de Nouakchott dont la gestion commerciale est assurée par Afroport, une société émiratie selon sa présentation officielle. La nomination de Abdallahi Ahmed Damou prend le tour d’une permutation avec Bâ Ousmane. En effet, Bâ


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis