Malgré le pessimisme du FMI, l’économie kenyane va croître de 3,1% en 2020 (banque centrale)

0
Patrick Njoroge, gouverneur de la CBK

La croissance du kenyan,  atteindra 3,1% en 2020, prévoit  la  banque centrale du Kenya (CBK), en contradiction avec les prévisions du FMI annonçant  une contraction  de -0,27% pour l’année.

S’exprimant, mardi 29 septembre, en marge de la réunion du  comité de politique monétaire, le gouverneur  de la CBK,  Patrick Njoroge  a souligné que cette prévision présente  une grande marge d’erreur, en raison des incertitudes persistantes de la pandémie.

Cependant, le patron de la banque centrale a reconnu que l’économie kényane est entrée dans une phase de transition post COVID-19. Par ailleurs, l’institut d’émission a maintenu son taux directeur à 7% pour la quatrième fois consécutive. Au total, les décideurs de politique monétaire, ont abaissé les taux directeurs de 125 points de base  en mars et avril. Ces mesures  avaient  pour objectif  principal  de soutenir la monnaie locale (Shilling kényan)  mais également de stimuler la croissance. La  progression du produit intérieur brut (PIB), projetée cette année, souligne la banque, sera soutenue par une forte expansion des secteurs de l’agriculture et des technologies de l’information.

Cette prévision de croissance intervient un jour après que le président Uhuru Kenyatta, a décidé de rouvrir progressivement  l’économie à cause de la tendance baissière de la courbe du coronavirus. Entre le 18 et le 29 septembre, le nombre de cas de  coronavirus est passé de 275 à 53, soit une baisse de 419%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here