RDC : les obligations légales sur la sous-traitance rappelées aux sociétés pétrolières

0

L’application de la loi sur la sous-traitance a été rappelée aux sociétés pétrolières, jeudi 25 septembre 2020 à Kinshasa, dans le cadre d’une série d’activités de sensibilisation initiées par l’Autorité de Régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), après les télécoms et les entreprises oeuvrant dans le secteur des infrastructures.

Les échanges de type pédagogique leur ont permis de faire le distinguo entre les entreprises de placements et la sous-traitance. C’était aussi l’occasion de mieux comprendre les contours de cette nouvelle loi qui devrait déjà être appliquée.

Au risque de subir la rigueur de la loi, ces sociétés pétrolières sont obligées de s’y conformer afin de contribuer à atteindre l’objectif ultime, celui de créer une classe moyenne. Le porte-parole des sociétés pétrolières, Francis Bilambo, sous-directeur de la société SEP Congo, a noté que la séance a levé plusieurs zones d’ombre qui planaient sur leur secteur d’activité. “On a parlé essentiellement de la sous-traitance. Mais, ce qui est important à savoir, c’est qu’il y avait un grand trouble dans notre esprit.

Quand je suis venu ici, dans mon entendement, je pensais que la sous-traitance était en fait le placement du personnel. Alors là, j’ai appris qu’il faut faire le distinguo entre les deux. On a parlé essentiellement de la distinction entre la société principale, qui utilise ou qui prend les services d’une société de sous-traitance“, a-t-il indiqué. Au terme de tous les échanges de sensibilisation, est attendu un consensus entre l’ARSP et le secteur privé. Un document, reprenant toutes les mesures d’application, sera établi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here