Marie Odile Sène, Directrice Générale de CGF Bourse : “le départ brusque de Gabriel Fal a été un vrai choc émotionnel pour toute l’équipe”

0
"Gabriel Fal maitrisait les rouages de la finance mais n’hésitait pas à faire appel aux meilleurs experts pour renforcer un avis technique sur un secteur d’activités donné".

Une année après la disparition de Gabriel Fal, le 24 septembre 2019, la directrice générale de CGF Bourse répond à nos questions. “Le départ brusque de Gabriel Fal a été un vrai choc émotionnel pour toute l’équipe de CGF Bourse mais il fallait se ressaisir pour plusieurs raisons”. Entretien.


Une année après la disparition de son fondateur, Gabriel Fal, comment va la CGF Bourse ?

Le départ brusque de Gabriel Fal a été un vrai choc émotionnel pour toute l’équipe de CGF Bourse mais il fallait se ressaisir pour plusieurs raisons. La raison particulière est liée au faut que Gabriel Fal a su créér des sociétés, accompagner et sortir de l’opérationnel plusieurs années avant son rappel à Dieu ; c’est la grandeur de l’homme. Après ce départ du fondateur de la société et président du conseil d’administration, nous avons su tenir bon ensemble avec volonté et abnégation. Une équipe forte, dynamique et résolue à aller de l’avant. Nous avons clôturé l’année 2019 en étant en tête des transactions boursières à la BRVM. Des opérations phares ont également été structurées dans la période.

Dés l’entame de l’exercice 2020, nous avons reçu, le 08 février, la distinction de meilleure SGI de l’UEMOA lors de la première édition des BRVM AWARDS tenue à Abidjan. Nous avons également obtenu le renouvellement de notre notation en qualité de gestion avec l’agence WARA avec le maintien de la note cinq étoiles. CGF Bourse est la seule SGI de l’Union notée tout en étant également certifiée ISO depuis 2005. Nous avons également d’obtenu notre agrément en tant que listing sponsor pour l’accompagnement des PME au 3e compartiment de la BRVM. Notre ambition de renforcer le conseil et l’accompagnement des PME, qui représentent en majorité notre tissu économique, trouve son ancrage dans une démarche tenant compte de tous les niveaux de développement de l’entreprise.

En outre, notre SGI digitale s’est développée davantage, renforçant le volume de transactions et une expérience clients améliorée. Nous venons de recevoir notre agrément autorisant l’exercice de bourse en ligne. Nos clients disposent de la possibilité d’accéder à leurs comptes et d’une information boursière et financière, à temps réel, 24h/24, à partir d’une plateforme web dénommée CGF Access, disponible en application mobile Android et IOS. Notre filiale CGF Gestion, avec le lancement de 4 nouveaux FCP, nous a permis d’élargir notre gamme de produits financiers innovants, sécurisés et rentables adaptés autant au public investisseur qu’aux personnes morales. Ainsi, CGF Bourse poursuit son chemin avec ses clients, partenaires et confrères. Notre Conseil d’administration a procédé à la nomination d’un nouveau PCA, ce 21 septembre. L’annonce vous sera faite ces prochains jours.

En quelques mots, que retenir de l’homme et du professionnel de la finance ?

Gabriel Fal a toujours été une personne empreinte d’énergie, de passion, de talent, de charisme et tant d’autres qualités. Il avait une ouverture d’esprit extraordinaire et le cœur à l’ouvrage. Il était toujours en quête du meilleur de chacun, de l’excellence et entamait chaque projet avec détermination. Il maitrisait les rouages de la finance mais n’hésitait pas à faire appel aux meilleurs experts pour renforcer un avis technique sur un secteur d’activités donné. Il aimait partager son savoir et apprendre des autres de manière si agréable et très professionnelle. Très accueillant avec un sourire légendaire qui marque son enthousiasme. D’une grande capacité d’écoute, il était un excellent mentor pour beaucoup de personnes ; Gabriel FAL inspirait confiance. Il était rigoureux et exigeant tout en étant courtois et humble. Tout était fait et dit dans le respect. C’est un grand homme que nous avons perdu et c’est un privilège de l’avoir connu et tant appris humainement et professionnellement. Un grand professionnel de la finance nous a quittait le 24 septembre 2020. ⁃ En plus de cette immense perte, la CGF Bourse a fait face, à l’instar de tout le marché, aux conséquences de la pandémie COVID-19.

Quel a été justement l’impact de cette pandémie du nouveau coronavirus dans vos activités ?

Effectivement, la Covid nous a amené à reconsidérer certaines opérations, deux en particuliers liés à des secteurs d’activité impactés. Nous avons revu avec ces sociétés l’approche du financement afin de tenir compte de la modification de leurs prévisions tout en revoyant l’agenda. Un suivi particulier, avec attention, leur est accordé. Nous avons pallié à ces dossiers avec d’autres mandats signés cette année et en gardant le dynamisme sur un marché de capitaux assez actif, autant dans le compartiment actions (valeurs spéculatives), le compartiment obligataire (forte participation des Etats de l’UEMOA, autant par syndication que par adjudication et les émissions corporate) et la diversification des Fonds Commun de Placement gérés par CGF Gestion qui offrent souplesse dans la liquidité et rentabilité. Il n’a pas été question de réfléchir en ayant pour focus la pandémie de manière négative mais saisir les opportunités et allez de l’avant.

Un deadline a été fixé en janvier 2021 pour la fourniture des services de Bourse en ligne. Où en est la CGF Bourse par rapport à cette exigence ?

Notre stratégie digitale s’est accélérée avec de fortes ambitions amorcées depuis 2014 nous permettant de passer de la consultation des comptes, au suivi en live du trading à la BRVM, au passage des ordres. Nous avons reçu, ce lundi 21 septembre, notre agrément d’exercice de bourse en ligne après un processus nous ayant permis de recevoir dans un premier temps l’aval de la BRVM suite au respect du cahier des charges puis l’agrément du CREPMF. Un processus abouti à point nommé et nous permettant de renforcer notre plateau digital composé également d’une plateforme, dénommée CGF Placement, permettant à nos clients d’effectuer leurs dépôts et agrégeant plusieurs opérateurs monétiques. Nous restons convaincu que la digitalisation est devenue un processus irréversible. Ce 21 septembre également, notre Conseil d’administration a procédé à la nomination d’un nouveau PCA. L’épargne a pris un contexte encore plus évident durant cette pandémie et l’appel est lancé à tous les africains de s’inscrire dans le renforcement de notre épargne individuelle et collective pour gérer le futur, les aléas et le financement de nos économies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here