Tchad : le FAGACE signe un partenariat avec quatre banques

0
L’accord paraphé par les deux parties a pour objectif d’encadrer et d’impulser le financement des projets de développement par les banques locales.

Une nouvelle ère se lève pour les entreprises tchadiennes en quête de financements pour assurer l’extension de leurs activités et améliorer leur productivité. C’est l’un des principaux objectifs qui découle du contrat de partenariat signé entre le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Economique (FAGACE) et quatre banques.

Il s’agit en l’occurrence de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC), ORABANK, la Commercial Bank du Tchad (CBT) et la Banque commerciale du Chari (BCC) dont l’adhésion à ce programme devrait donner un coup de pouce à l’économie nationale.

La signature de ce contrat est la concrétisation de la présence d’une délégation du FAGACE du 04 au 13 septembre 2020 au Tchad dans le cadre des journées promotionnelles du Fonds dans ses Etats membres en vue de renforcer la présence et les interventions de cette Institution de garantie.

L’objectif de la mission étant de s’imprégner des réalités des porteurs de projets et de les initier aux mécanismes d’accès aux financements adéquats en lien avec les produits du Fonds.

« Les banques étant au cœur du dispositif de mise en œuvre des Garanties du Fonds, des rencontres bilatérales ont eu lieu notamment avec la BSIC, la BCC, UBA, la CBT, ECOBANK, ORABANK afin de développer des synergies pour impulser le financement des projets d’investissements productifs. A cet effet des accords de partenariat ont été signés pour marquer le lancement d’une coopération nouvelle et plus fructueuse. Désormais le FAGACE dispose de quatre banques partenaires au Tchad la BSIC, ORABANK, la CBT ainsi que la BCC. Le processus de signature se poursuit avec deux autres banques », a s’est félicité le Ministère des Finances et du Budget.

Le montant que le FAGACE et les banques entendent mobiliser pour cette opération n’a pas été communiqué. Toutefois, invoque-t-on « les conditions avantageuses d’accès au crédit et les modalités de remboursement souples » ce qui apparaît déjà comme une bouffée d’oxygène pour la croissance des entreprises.  

En attendant l’implémentation de ce partenariat devant favoriser l’accès des opérateurs économiques aux financements bancaires, notamment les Petites et moyennes entreprises (PME) qui tombent généralement en faillite faute de moyens, le FAGACE poursuit des échanges avec deux autres banques en passe de parapher ledit accord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here