La production de sucre stagne en Côte d’Ivoire

0

Par Brice Kouao, l’Ecole de la Bourse d’Abidjan.


La production de sucre en Côte d’Ivoire a progressé de 1,5% passant de 112 662.9 tonnes à 114 327.2 tonnes sur la période de janvier à mai (2019-2020). Toutefois, ce niveau de production reste insuffisant pour compenser le déficit constaté sur le marché du sucre ivoirien.

Pour rappel, la consommation ivoirienne est estimée à 243 000 tonnes (2018) contre une production locale de 197 270 tonnes soit une couverture de 80,96 %. Depuis plusieurs années, l’Etat ivoirien a interdit les importations de sucre afin de doper la production locale et combler ce déficit. Mais cette stratégie n’a pas donné les résultats escomptés et les deux industriels locaux (SUCAF et SUCRIVOIRE) peinent à faire croitre leurs productions malgré d’ambitieux plans d’investissement annoncés.

Cette situation a conduit l’Etat ivoirien à signer en janvier 2020 des contrats-plans d’une période de 5 ans afin de renforcer l’engagement de ces entreprises à : « réaliser les investissements nécessaires pour augmenter leur capacité, améliorer leur productivité et compétitivité, réaliser l’autosuffisance en sucre en vue de garantir des prix compétitifs pour les ménages dans le cadre de la lutte contre la vie chère ». Les prochaines années nous situeront.


Pour mieux comprendre l’investissement en Bourse (BRVM), l’Ecole de la Bourse organise des formations sur le thème COMMENT INVESTIR AVEC SUCCES A LA BRVM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here