En France, obligation de “port systématique” de masque (HSCP) alors que la situation se dégrade

0

Le Haut Conseil français de la santé publique (HCSP) prône le port “systématique” du masque, “de préférence en tissu réutilisable”, dans “tous les lieux clos publics et privés collectifs” pour lutter contre le Covid-19. Les conclusions du HCSP, diffusées samedi 15 août, découlent de l’étude des publications “décrivant les contaminations survenues dans des espaces publics clos (restaurant, bus, bateaux de croisières, répétitions de chorales, etc.) et certains milieux professionnels (abattoirs, etc.)”.

Le HCSP rappelle que doivent “être associées” à cette recommandation du port du masque “les autres mesures barrières de distanciation physique, d’hygiène des mains, de nettoyage désinfection des surfaces et d’aération des locaux”. L’institution préconise aussi le port du masque “en cas de rassemblement avec une forte densité de personnes en extérieur afin de limiter l’émission de particules respiratoires”.

A Paris, de nouvelles mesures de restriction, applicables à partir de samedi matin, ont été prises par le préfet de police. L’obligation du port du masque a été étendue à de nombreux nouveaux secteurs. Par ailleurs, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits si les gestes barrières ne peuvent être respectés.

 En France de manière générale, les indicateurs montrent que la situation se dégrade un peu plus. Le pays a enregistré vendredi 2 846 cas confirmés de coronavirus supplémentaires au cours des dernières 24 heures. Santé publique France fait état de 241 clusters dans le pays, 26 de plus par rapport à jeudi. On dénombre également 19 décès en plus sur la dernière journée, portant le total à 30 406. Par ailleurs, 4 858 patients sont actuellement hospitalisés, dont 367 en réanimation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here