Ouganda : MTN prépare une cession “forcée” de 20% de sa filiale en Bourse

0

MTN Group s’apprête à céder 20 % du capital de sa filiale locale à la Uganda Securities Exchange (USE), rapporte vendredi 24 juillet des sources internes du groupe. Mais l’opérateur a informé que cette opération de cession sera réservée uniquement aux citoyens du bloc commercial de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

Le gouvernement ougandais, à travers la Commission des communications en Ouganda (UCC), oblige tous les opérateurs de télécommunications, y compris MTN Ouganda et l’unité locale de Bharti Airtel en Inde, à inscrire un 1/5 de leurs actions à la bourse locale. Le porte-parole de la Commission ougandaise des communications, Ibrahim Bbosa, a insisté à ce que les actions soient réservées aux Ougandais, ainsi qu’aux citoyens de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

Les autorités ougandaises avaient imposé au mois de septembre 2019 à ce que tous les opérateurs télécoms, s’activant en Ouganda, introduisent une partie de leur capital sur le marché boursier local. Ce qui leur permettra de bénéficier d’une licence et d’exercer librement dans le pays. Cette mesure avait pour objectif principal de réduire les fuites de capitaux entre autres de booster le secteur des télécoms. À noter que les six membres de l’EAC sont le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here