La tanzanienne CRDB Bank remet à jour son plan d’expansion continentale

0

 La plus grande banque tanzanienne, CRDB Bank Plc, a annoncé son intention de relancer son plan d’expansion dans sept pays d’Afrique orientale et centrale debuté en 2012 avec une entrée au Burundi. 
L’opération avait été suspendue quatre ans plus tard en raison de contraintes financières. Grâce à des flux de trésorerie améliorés et près de 3 milliards de dollars d’actifs, la banque ambitionne de talonner les géants bancaires régionaux – Equity et Kenya Commercial Bank-  afin de gagner le statut de banque panafricaine. 

La CRDB, cotée à la Bourse de Dar es-Salaam (DSE), a identifié la République démocratique du Congo (RDC) comme le premier point d’entrée via l’établissement en greenfield.
« La piste de la RDC via Greenfield était déjà à un stade avancé avant le début de la pandémie Covid-19, ralentissant temporairement le processus. La transaction devrait maintenant être finalisée dans les 12 prochains mois, bien que la banque explore encore d’autres modes d’entrée et n’ait pas encore pris de décision finale », a déclaré le directeur général. Abdulmajid Nsekela, qui a rejoint la banque en 2018.
«L’Ouganda, le Rwanda, la Zambie, le Kenya, le Malawi et les Comores sont nos voisins avec beaucoup de flux commerciaux avec la Tanzanie.

La CRDB détient une part de marché de 23,3% en termes de dépôts et de 20,2% en termes de prêts dans le secteur bancaire tanzanien, avec plus de 6 600 milliards de shillings (2,83 milliards de dollars) d’actifs, selon les états financiers non audités du premier trimestre de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here