Notations: Moody’s exagère-t-elle en agitant le risque de dégradation envers 4 pays africains ?

0

L’agence de notation financière Moody’s a fait savoir mardi 21 juillet qu’elle pourrait abaisser prochainement la note souveraine de 4 pays africains. Il s’agit de la Côte d’ivoire, du Sénégal, du Cameroun et de l’Ethiopie. Les notes seront en sous revue pour une éventuelle dégradation, a fait savoir Moody’s, inquiète du traitement qui pourrait être appliqué par ces Etats africains envers les créanciers privés.

Les considérations de Moody’s peuvent paraître excessives quand on sait que le moratoire obtenu par les Etats auprès du G20 concerne seulement la dette bilatérale conclue avec des créanciers publics ou supranationaux. D’autre part, les Etats en question se sont engagés individuellement à honorer leurs engagements envers les créanciers publics.

Des considérations qui n’ont pas été prises en compte dans les trois communications distinctes de Moody’s relatives au Cameroun, au Sénégal, à l’ Ethiopie et à la Côte d’Ivoire : “l’appel du G20 aux créanciers du secteur privé pour qu’ils participent à cette Initiative dans des conditions comparables [à celles proposées par les créanciers bilatéraux] augmente le risque de défaut de paiement de la dette privée”.

Au mois d’avril dernier, la Banque Mondiale et le FMI avaient lancé un appel en faveur des pays les plus pauvres afin de les aider à faire face aux graves conséquences de la pandémie de COVID-19 (coronavirus). Une alerte qui a eu un écho favorable puisque les membres du G20 ont décidé de suspendre sur demande la dette des pays les plus pauvres entre juin et décembre 2020. En Afrique, 23 pays ont souscrit à l’annulation de la dette (G20) et 13 ont décliné cette offre.

Les agences de notation financière (anf) (en anglais ‘’Credit Rating Agencies’’) sont créées aux Etats-Unis au début du 20e siècle avec comme clients les grandes entreprises. C’est à la suite de la grande crise de 1929 que leurs services sont orientés en direction des Etats. Les trois plus grandes agences sont américaines : Moody’s (de John Moody), Standard &Poors (de Henry Poors) et Fichte (de John Fichte). Elles contrôlent 95 pour cent du marché financier mondiale. L’Afrique du Sud abrite une anf dont les clients sont surtout des entreprises. Les notes de Moody’s se présentent ainsi dans l’ordre décroissant : Aaa ;Aa1 ;Aa2 ;Aa3 ;A1 ;A2 :A3 ;Baa1 ;Baa2 ;Baa3 ;Ba1 ;Ba2 ;Ba3 ;B1 ;B2 ;B3 ;Caa1 ;Caa2 ;Caa3 ;Ca ;C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here