Décès du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly : un coup dur pour la Côte d’Ivoire

0

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est décédé dans l’après-midi de ce mercredi 8 juillet 220 des suites d’un malaise cardiaque.

Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre ivoirien également en charge du Portefeuille de l’Etat est décédé dans l’après-midi de ce mercredi 8 juillet 2020  dans une clinique d’Abidjan où il avait été transporté d’urgence  après un malaise en Conseil des Ministre. Malade du cœur, Amadou Gon était rentré de Paris  le 2 juillet dernier Paris après une convalescence de 2 mois passés dans la capitale française pour un contrôle médical.

En pleine crise sanitaire de la pandémie à Coronavirus et surtout à 4 mois de l’élection présidentielle prévue pour le 31 octobre  prochain, cette disparition est un véritable coup de massue pour le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui perd ainsi  son dauphin. C’est donc tout l’horizon du Rassemblement des Houphouétistes pour la Paix (RHDP), le parti au pouvoir qui s’obscurcit.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait été désigné en mars dernier  par Alassane Ouattara  comme candidat du RHDP  pour la prochaine présidentielle ivoirienne alors que toute la sphère politique supputait sur une éventuelle candidature de l’actuel chef de l’Etat pour un troisième mandat. Le RHDP perd  donc  son champion. L’ex-Premier ministre  qui avait, dès  son retour de Paris, revenu pour «reprendre son  poste et continuer le travail» n’a donc pas pu survivre à cette énième attaque. De retour au travail depuis le 6 juillet, Amadou Gon Coulibaly avait été acclamé par tout le personnel de la primature et les avait remercié. Jusqu’au bout, il aura tenu à assurer sa mission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here