Mali: échec de la rencontre entre le président IBK et les partisans de l’imam Dicko

0
IBK recevant la délégation de la plateforme M5-RFP. 5 juillet 2020.

Le président IBK invite le M5-RFP à approfondir le débat avec la majorité présidentielle. Les partisans de Mahmoud Dicko appellent à une   plus   forte mobilisation le 10 juillet prochain.


La rencontre tenue cet après midi à Bamako entre le président Ibrahima Boubacar Keita et le  M5-RFP, constitué des mouvements proches de l’imam Mahmoud Dicko, a été infructueuse. IBK a signifié qu’il a pris connaissance des doléances du M5 à travers le mémorandum qui lui a été remis : « je respecte les positions exprimées par vous et là-dessus, je vous invite à continuer et approfondir les échanges avec la majorité présidentielle», a-t- il précisé. Le Chef de l’État a également renouvelé l’invitation au M5 d’intégrer le gouvernement d’union nationale qu’il propose et qui ne saurait être retardé plus longtemps, a-t-il averti.

Prenant la parole au nom du M5-RFP, Choguel Kokalla Maiga a remercié le Chef de l’État pour l’initiative de la rencontre. « Nous ne pouvions pas ne pas venir », a t- il dit avant de préciser que le M5 consultera ses bases et fera parvenir sa réponse au Chef de l’État. Apaiser la crise actuelle et obtenir la libération de « notre frère, l’honorable Soumaila Cissé » sont les priorités du moment, a affirmé le Président de la République.

Moins d’une heure après la fin de la rencontre qui n’a pas donné grand chose, le M5-RFP publiait un communiqué au ton ferme: «lors   de   cette   brève   rencontre, Monsieur   Ibrahim   Boubacar KEITA a continué à faire la sourde oreille, preuve de mépris envers le Peuple malien ». La plateforme précise que « M. KEITA a royalement ignoré toutes les demandes et mesures contenues dans le « Mémorandum» du 30 juin 2020, en renvoyant   le   M5-RFP   à   sa   «majorité   présidentielle»   qui   ne dispose d’aucun pouvoir et pour laquelle lui-même n’a, d’ailleurs, ni respect ni considération ».

En   conséquence, le   M5-RFP   réaffirme, plus   que   jamais, sa détermination   à   obtenir,  par   « les   voies   légales   et   légitimes »,   la « démission pure et simple » de M. Ibrahim Boubacar KEITA et de son régime, sauf application intégrale du «Mémorandum» suscité.

La plateforme    M5-RFP  appelle le   Peuple   malien   à   une   plus   forte mobilisation   le   vendredi   10   juillet   2020   et   jours   suivants, sur l’ensemble   du   territoire   national   et   dans   la   Diaspora, pour l’aboutissement intégral de son « juste combat pour la survie du Mali et le bonheur des Maliens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here