Mali: échec de la rencontre entre le président IBK et les partisans de l’imam Dicko

0
IBK recevant la délégation de la plateforme M5-RFP. 5 juillet 2020.

Le président IBK invite le M5-RFP à approfondir le débat avec la majorité présidentielle. Les partisans de Mahmoud Dicko appellent à une   plus   forte mobilisation le 10 juillet prochain.


La rencontre tenue cet après midi à Bamako entre le président Ibrahima Boubacar Keita et le  M5-RFP, constitué des mouvements proches de l’imam Mahmoud Dicko, a été infructueuse. IBK a signifié qu’il a pris connaissance des doléances du M5 à travers le mémorandum qui lui a été remis : “je respecte les positions exprimées par vous et là-dessus, je vous invite à continuer et approfondir les échanges avec la majorité présidentielle», a-t- il précisé. Le Chef de l’État a également renouvelé l’invitation au M5 d’intégrer le gouvernement d’union nationale qu’il propose et qui ne saurait être retardé plus longtemps, a-t-il averti.

Prenant la parole au nom du M5-RFP, Choguel Kokalla Maiga a remercié le Chef de l’État pour l’initiative de la rencontre. “Nous ne pouvions pas ne pas venir”, a t- il dit avant de préciser que le M5 consultera ses bases et fera parvenir sa réponse au Chef de l’État. Apaiser la crise actuelle et obtenir la libération de “notre frère, l’honorable Soumaila Cissé” sont les priorités du moment, a affirmé le Président de la République.

Moins d’une heure après la fin de la rencontre qui n’a pas donné grand chose, le M5-RFP publiait un communiqué au ton ferme: «lors   de   cette   brève   rencontre, Monsieur   Ibrahim   Boubacar KEITA a continué à faire la sourde oreille, preuve de mépris envers le Peuple malien ». La plateforme précise que « M. KEITA a royalement ignoré toutes les demandes et mesures contenues dans le « Mémorandum» du 30 juin 2020, en renvoyant   le   M5-RFP   à   sa   «majorité   présidentielle»   qui   ne dispose d’aucun pouvoir et pour laquelle lui-même n’a, d’ailleurs, ni respect ni considération ».

En   conséquence, le   M5-RFP   réaffirme, plus   que   jamais, sa détermination   à   obtenir,  par   “les   voies   légales   et   légitimes”,   la “démission pure et simple” de M. Ibrahim Boubacar KEITA et de son régime, sauf application intégrale du «Mémorandum» suscité.

La plateforme    M5-RFP  appelle le   Peuple   malien   à   une   plus   forte mobilisation   le   vendredi   10   juillet   2020   et   jours   suivants, sur l’ensemble   du   territoire   national   et   dans   la   Diaspora, pour l’aboutissement intégral de son “juste combat pour la survie du Mali et le bonheur des Maliens”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here