Banque Africaine de Développement: Mary Robinson, tête de pont du trio d’experts pour mener la revue indépendante

0
Akinwumi Adesina, Mark Malloch-Brown, Graça Machel, Kojo Annan, Jane Ibrahim, Mo Ibrahim, Amina J. Mohammed, Ellen Johnson Sirleaf, H.E. Alassane Ouattara, Joaquim Chissano, Pedro Pires, Festus Mogae, Hifikepunye Pohamba, Mary Robinson, Cellou Dalein Diallo, Bono, Hailemariam Desalegn Boshe, Yves Leterme.

Comme le rapportait en exclusivité Financial Afrik en date du 22 juin, c’est l’ancienne présidente irlandaise, Mary Robinson, qui a été chargée par le bureau du conseil des gouverneurs de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour conduire la revue indépendante. “Le Bureau s’est entendu sur les termes de référence de la Revue indépendante lors de ses réunions du 18 juin et 1er juillet 2020 et a retenu Mme Mary Robinson, M. Hassan B. Jallow et M. Leonard F. McCarthy pour former un panel d’experts indépendants de haut-niveau en vue de mener ladite enquête”, lit-on dans le communiqué officiel.

Mary Robinson, est avocate de profession et ancienne Présidente de la République d’Irlande. Elle a aussi été Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Outre de nombreuses responsabilités au niveau mondial et national, elle est la présidente des Aînés, Groupe des sages engagés en faveur du bien-être dans le monde.

Le Juge Hassan B. Jallow, est ancien procureur général et ministre de la justice de la République de la Gambie, et ancien juge à la Cour suprême de Gambie. En 2003, il a été nommé comme juge à la Cour d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, et par la suite, en tant que procureur auprès du Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda (TPIR).

Leonard F. McCarthy est ancien Directeur des poursuites pénales, ancien Directeur du Bureau des infractions économiques et ancien Chef de la Direction des opérations spéciales de l’Afrique du Sud. Il a été ancien Vice-Président pour l’intégrité à la Banque mondiale pendant neuf ans. M. McCarthy est actuellement Président de LFMcCarthy Associates, Inc., une société de gestion des risques d’intégrité basée à Washington DC, Etats Unis.

l est attendu que le panel soumette son rapport dans une période de deux à quatre semaines maximum. Au plus tard, le travail sera remis le 31 juillet à madame Kaba Nialé, présidente du bureau des gouverneurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here