PME/PMI: Zinsou, Madougou et cie formulent des recommandations pour l’après-covid

0

Annoncé par le Think & do Tank Team RM en partenariat avec la Confédération des institutions financières pour l’Afrique de l’ouest (CIF), le groupe Ecobank et la Fondation Louis Lamothe de Haïti, le webinar international destiné à préparer les acteurs de l’économie réelle à la résilience face aux conséquences de la crise de Covid-19 s’est tenu du 26 au 28 mai 2020 sous le parrainage du président sud-africain Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’Union Africaine (UA).

Les speakers étaient tous au rendez-vous. De l’ancien premier ministre béninois Lionel Zinsou au Togolais Paul Harry Aithnard, directeur zone UEMOA d’Ecobank en passant par le ministre gabonais Claude Bilie By Nze des Affaires Etrangères et son homologue ivoirien Ally Coulibally, les panelistes ont posé le débat de l‘après-Covid-19 et avancé des pistes et stratégies en faveur de la relance économique des activités des PME/PMI dans les États africains.

Ainsi, la rencontre a permis de recentrer le débat portant sur la riposte économique autour de l’économie réelle qui, selon les intervenants, doit être dopée par la microfinance. Elle recommande, entre autres, la mise en place d’une fiscalité sensible au choc engendré par la pandémie, et insiste sur le besoin d’accélérer la mise en place d’infrastructures réglementaires et de système destiné à favoriser la digitalisation des services financiers. De même, les participants ont appelé à l’introduction de l’éducation financière dans les centres de formation et la mise en place d’accompagnements techniques des PME.

Première initiative du genre, ce webinar prévoit la mise en place d’une task team de coordination et de suivi des recommandations, et la pérennisation de l’atelier avec les acteurs de l’économie inclusive selon une périodicité à définir.

Par ailleurs, l’ancienne ministre Reckya Madougou, promotrice principale de l’évènement, a annoncé le lancement prochain de son initiative de Financement de TPME africaines par des « business Angels », ceci en partenariat avec des banques et organismes financiers présents au webinar et d’autres partenaires. « Ce sera du concret et du top, et sous la forme de pitch projets », confie-t-elle à Financial Afrik.

« Les projets retenus connaîtront la prise de participation de business Angels dans leur capital ou obtiendront des crédits auprès de nos partenaires », ajoute l’experte internationale en finance inclusive et mécanisme de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here