Confinement au Maroc: rebelote pour 3 semaines

0
«On ne veut pas que l’Aïd el-Fitr se transforme de fête en deuil», a martelé le Chef du gouvernement marocain.

Alors qu’à travers le monde, l’heure est à l’allègement des mesures sanitaires face à la pandémie du coronavirus, le Maroc vient de prolonger l’Etat d’urgence et le confinement pour 3 semaines encore. Les marocains devront donc patienter jusqu’au 11 juin pour espérer voir la fin des restrictions.

Dans une déclaration faite devant les deux chambres du parlement réunies lundi 18 mai, le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, a déclaré que «la situation est stable et maitrisée mais pas du tout rassurante… Le confinement est difficile mais il reste indispensable». « Puisque nous avons fait le choix de la santé de nos concitoyens dès le départ de cette crise, nous devons capitaliser sur ce que nous avons pu réaliser dans ce cadre”, a ajouté le premier ministre issu du parti islamiste modéré, le PJD.

Le confinement a permis, selon le Chef du gouvernement, d’éviter entre 300.000 et 500.000 infections par le Covid-19, ainsi que 9.000 à 15.000 décès. La prorogation du confinement vise à lutter contre “les vecteurs” de propagation du Covid-19 surtout en cette période de fête de l’Aïd el-Fitr, précédée par les célébrations de la nuit du Destin. «On ne veut pas que l’Aïd el-Fitr se transforme de fête en deuil», a martelé le Chef du gouvernement

Pour rappel, le Maroc est confiné depuis le 20 mars 2020 afin de limiter la propagation de la maladie du Covid-19. Au 18 mai, le royaume faisait état de 6 870 cas confirmés au covid-19, 3660 guérisons et 192 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here