RDC : l’INRB va recevoir 500 000 euros de la France pour accroître ses capacités diagnostiques

0

La France va octroyer 500.000 euros à l’Institut national de recherche biomédicale pour accroître ses capacités diagnostiques, aux termes d’une convention de soutien signée le 8 mai 2020 par l’ambassadeur français François Pujolas et le professeur Jean-Jacques Muyembe, directeur de l’INRB.
Alloué par le Fonds d’urgence humanitaire, ce soutien financier vise deux objectifs principaux.
Il s’agit, en premier lieu, de la sécurisation du site de l’INRB par le renforcement des accès au site avec la mise en place d’un système de vidéosurveillance et d’un accès sécurisé par badge.
Il servira, ensuite, à  l’amélioration des capacités diagnostiques de l’institut pour faire face à la pandémie du COVID-19, à travers l’acquisition de kits d’extraction et de réactifs pour le transport ainsi qu’une contribution aux frais de fonctionnement du laboratoire.
Deux autres conventions ont déjà été signées entre la France et l’INRB.
La première, lancée  par l’envoyé spécial de la France pour la lutte contre Ebola, le professeur Lévy, en octobre 2019, a porté sur le suivi clinique des « vainqueurs » de la maladie à virus Ebola.
La seconde portait sur la création d’un réseau de surveillance et de prévention des épidémies à l’échelle nationale, financé par l’Agence française de développement sur une enveloppe de 5  millions d’euros du Contrat de désendettement et de développement.
«Très satisfait de cette collaboration» , le professeur Muyembe a salué le soutien constant de la France dans la lutte contre les épidémies en RDC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here