Côte d’Ivoire : le FMI approuve le décaissement de 886,2 millions de dollars pour faire face au Covid-19

0

Le Conseil d’administration du FMI a approuvé, le vendredi 17 avril,  un décaissement au titre de la Facilité rapide de crédit (Frc) de 295,4 millions de dollars EU, ou 33,3 % de quote-part, et un décaissement au titre de l’instrument de financement rapide (Ifr) de 590,8 millions de dollars EU or 66,7 % de quote-part pour aider la Côte d’Ivoire à répondre aux besoins urgents de financement de sa balance des paiements causés par la pandémie de Covid 19.

La Côte d’Ivoire fait face à un choc considérable causé par le fardeau de la pandémie Covid-19. Une des raisons évoquées par le Fonds est la détérioration des perspectives macroéconomiques et la riposte de politique budgétaire pour atténuer l’impact de la pandémie sur la Côte d’Ivoire. Avec les facilités FRC/IFR, l’aide du FMI contribuera à combler une partie de l’écart de financement et devrait catalyser des financements concessionnels supplémentaires.

Aux yeux du FMI, le gouvernement ivoirien a promptement répondu à la pandémie, avec des mesures fortes de distanciation sociale et de confinement et un plan médical d’urgence mis en œuvre avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé. Les autorités ont également annoncé un plan de riposte économique ambitieux, représentant 1½ % du PIB pour 2020, pour soutenir le revenu des populations les plus vulnérables, par le biais des mesures d’appui aux intrants agricoles et d’une couverture plus étendue des filets sociaux.

«Des financements concessionnels supplémentaires sont essentiels pour combler l’écart de financement restant et préserver les acquis considérables de développement que la Côte d’Ivoire a réalisés au cours de la dernière décennie», soutient Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint du FMI et président de séance, lors de la conclusion des discussions du Conseil d’administration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here