Maroc: les réserves de change en hausse

0
A la tête de Bank Al Maghrib depuis 2003, Abdellatif Jouahri a entrepris d'importantes réformes tout en maintenant la banque centrale dans une stabilité et solidité saluée aujourd'hui par les observateurs.

Bank Al-Maghrib (BAM) a indiqué que l’encours des réserves internationales nettes s’est stabilisé à 241,4 milliards de dirhams (22, 6 milliards d’euros) au 28 février dernier, progressant de 6,3 % en glissement annuel. Dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires, la banque centrale a souligné que le dirham s’est déprécié de 1,13% par rapport à l’euro et s’est apprécié de 1,27% vis-à-vis du dollar, au cours de la période allant du 27 février au 4 mars.

Par ailleurs, la BAM indique avoir injecté, durant la même semaine, un total de 72,2 MMDH (6,7 milliards d’euros) dans l’économie. Ainsi, 66, 6 milliards de dirhams (6,2 milliards d’euros) sont injectés sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres. Les 2,3 MMDH (214,1 millions d’euros) sont accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et 3,3 MMDH (307,2 millions d’euros) servis sous forme de swap de change.

Concernant le taux interbancaire, il s’est situé à 2,25% en moyenne, tandis que le volume quotidien des échanges s’est élevé à 2,9 MMDH (270 millions d’euros). Pour ce qui est du volume global des échanges, il s’est établi à 813,1 millions de dirhams (75,7 millions d’euros) après 1,5 milliard de dirhams (169,6 millions d’euros) une semaine auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here