Sinohydro va réhabiliter le pont vanne de Kaédi pour 6,8 M$

0

Le géant chinois Sinohydro est retenu pour les travaux de  réhabilitation du pont vanne  de la ville de Kaédi et des digues de retenues d’eau de l’ouvrage situé sur le fleuve Sénégal, cela pour un montant de 6,87 M$.

En effet Sinohydro vainqueur le 10 décembre dernier des travaux de  consolidation  du pont vanne (lot 1 du projet de réhabilitation)  d’un montant de 2,04 M$  a été déclaré ce mercredi 4 mars attributaire  de la réhabilitation des digues (lot 2)  à laquelle est dévolue une enveloppe de 4,83 M$.

Le pont vanne de Kaédi construit au milieu des années  70 est   plus d’autant  important qu’il permet d’irriguer quelques 1 900 hectares de terres arables et constitue  une source de revenus pour quelques 52 coopératives agricoles.

Les travaux de réhabilitation du pont vanne et digues financés par la Banque mondiale entrent dans le cadre du Projet de gestion des ressources en eau et de développement des usages multiples dans le bassin du Fleuve Sénégal  (PGIRE) de l’Organisation de la mise en valeur du Sénégal (OMVS) qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Sénégal et la Guinée Conakry.

Le géant chinois  a d’autant plus séduit le maitre d’ouvrage délégué en l’occurrence la Société nationale (mauritanienne) du développement rural (Sonader) qu’il était le moins disant des concurrents en lice. Il dispose d’un délai de dix mois pour exécuter le contrat à dater du démarrage des travaux.

Samba Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here