Non classéSénégal : Baisse de 3,6% des prix des produits...

Sénégal : Baisse de 3,6% des prix des produits à l’exportation en novembre

-

Les prix des produits à l’exportation au Sénégal ont enregistré une baisse de 3,6% au mois de novembre 2019 comparés à ceux du mois d’octobre 2019, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar .

Selon cette structure, la diminution est liée à celle des prix des produits des groupes Energie et lubrifiant (-9,9%), Matières premières animales et végétales  (-7,5%) et Autres demi-produits  (-2,1%). Cependant, elle relève que le renchérissement des produits des groupes Produits finis destinés à la consommation  (+11,6%) et Or industriel  (+11,1%) a atténué le fléchissement des prix des produits à l’exportation. 

Comparés au mois de novembre 2018, les prix des produits à l’exportation ont connu un repli de 0,5%. Sur les onze premiers mois de 2019, ils se sont contractés de 0,1%, par rapport à ceux de la période correspondante de 2018.

Au niveau des prix des produits volatils et ceux des produits sous-jacents à l’exportation l’ANSD a noté une baisse respective de 4,1% et 3,6%. Par rapport à novembre 2018, les prix des produits sous-jacents se sont repliés de 0,5% et ceux des produits volatiles de 0,1%. Sur les onze premiers mois de 2019, les produits volatiles à l’exportation se sont renchéris de 4,9% tandis que ceux des produits sous-jacents ont chuté de 1,0%.

Concernant les prix des produits à l’importation, l’ANSD signale une diminution de 1,0% durant la période sous revue comparés à ceux du mois de novembre 2019. Ce recul fait suite à celui des prix des produits des groupes Energie et lubrifiant  (-3,6%), Alimentation-boisson-tabac  (-1,9%) et Matières premières animales et végétales  (-1,6%).

 Toutefois, signale l’ANSD, le regain des prix des produits des groupes Produits finis destinés à la consommation  (+5,9%) et Autres demi-produits  (+1,4%) a atténué le repli des prix des produits à l’importation.

Comparés au mois de novembre 2018, les prix des produits à l’importation ont connu une hausse de 0,3%. Sur les onze premiers mois de 2019, ils se sont relevés de 0,2%, comparativement à ceux de la période correspondante de 2018. 

Quant aux prix des produits volatils à l’importation, ils se sont relevés de 1,4% alors que ceux des produits sous-jacents se sont contractés de 1,2% en novembre 2019 comparativement au mois d’octobre 2019. Par rapport au mois de novembre 2018, les prix des produits volatils connaissent une progression de 7,5% tandis que ceux des produits sous-jacents ont enregistré une chute de 0,4%. Sur les onze premiers mois de 2019, les prix des produits sous-jacents ont progressé de 0,7% et ceux des produits volatils ont diminué de 1,9%.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Latest news

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company (NHPC) se poursuivent normalement après les tensions sociales qui les...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les experts de l’AZA, le plus important courtier en devises non...

Santé : les États-Unis approuvent le médicament «Ebanga»de la RDC contre le virus Ebola

Le médicament «Ebanga», du nom scientifique Map 114 contre le virus Ebola fabriqué par l’équipe de la RD Congo...

Algérie: les cinq raisons du processus inflationniste et son impact sur le pouvoir d’achat

Par Abderrahmane MEBTOUL, Professeur des universités, expert international Docteur d’Etat. (1 dollar USD = 136,6 dinars algériens - DA). S'agissant...

Entretien exclusif avec Cheikh El Kebir Moulaye Taher, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie

"Les réserves officielles de change ont enregistré une progression d’environ 40%" Monsieur Cheikh El Kebir Moulaye Taher, diplômé d’économie et...

Sous le coup d’une enquête pour corruption, SICPA démarche la Côte d’Ivoire

Par Florent Beroa, Genève. L’enquête pour «corruption d’agents étrangers» la visant depuis 2015 en Suisse n’empêche pas la société...

Must read

Cameroun : nouveaux horizons pour le barrage de Nachtigal

Les travaux de construction du Nachtigal hydro power company...

L’hebdo des devises de l’Afrique

Dans cette chronique hebdomadaire sur les devises africaines, les...

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X