Togo : l’Etat rembourse par anticipation

0
Faure Gnassingbé, président du Togo.

Lomé rembourse par anticipation 47,796 milliards de FCFA de dettes le 26 janvier 2020.

L’Etat du Togo procédera le 26 janvier 2020 au remboursement anticipé intégral du capital et au paiement des intérêts échus de son emprunt obligataire dénommé TPTG 6,90% 2018-2023  pour un montant global de 47,796 milliards de FCFA (71,694 millions d’euros).

Ce montant englobe le capital restant de l’emprunt pour un montant de 42 milliards de FCFA et les intérêts qui s’élèvent à 5,796 milliards de FCFA. 

Les autorités togolaises avait procédé durant la période du 20 décembre 2017 au 20 janvier 2018 à l’émission par appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) d’un emprunt obligataire pour un montant de 60 milliards de FCFA. Le montant de l’émission était représenté par 6 millions d’obligations d’une valeur nominale de 10 000 FCFA chacune. Quant à la durée de l’emprunt, elle était de 5 ans avec un taux d’intérêt assez intéressant de 6,90%.

A travers cet emprunt, l’Etat du Togo entendait assurer le paiement des arriérés de la dette publique intérieure et la mobilisation de ressources destinées au financement des projets porteurs de croissance.

Après seulement trois échéances semestrielles de remboursement sur les dix qui devaient couvrir l’emprunt (la dernière échéance devrait prendre fin en janvier 2023), les autorités togolaises se sont résolues à anticiper le règlement intégral de leur dette, certainement à cause d’un retour à meilleure fortune. Par cet acte, elles rehaussent la signature du Togo car comme dit l’adage qui paie sa dette (de surcroit par anticipation) s’enrichit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here