Tunisie : la Banque centrale annonce 4 mesures pour promouvoir la FinTech

0

La Banque centrale tunisienne (BCT) a fait savoir qu’elle a mis  en  place 3 mesures clefs pour promouvoir l’innovation et la technologie dans le secteur  bancaire et financier.

Dans un communiqué publié, mercredi 11 décembre, la banque a indiqué avoir lancé un sandbox réglementaire, un comité BCT-Fin Tech, un site web sur les technologies financières, un BCT-Lab  et  une adresse E-mail dédiée à l’écosystème.

L’objectif  majeur de cette initiative est de créer une véritable synergie d’ensemble entre tous les acteurs financiers (BCT, opérateurs, agences de régations,  Etat…) afin de promouvoir la Fin Tech  dans le pays. La banque a souligné que le comité récemment créé se chargera de piloter et de coordonner les différentes actions proposées par les parties prenantes.

D’ailleurs , le comité a informé que les deux projets de sandbox réglementaire et de BCT-Lab, sont en cours de création.

« Le sandbox réglementaire sera  officiellement lancé  en janvier 2020 et présentera un environnement de test mis en place par la BCT  pour accompagner l’expérimentation  de solutions innovantes à petite échelle et avec des clients réels»,  a noté  l’instance.

Concernant, l’adresse E-mail FINTECH@btc.gov.tn de la  BCT, elle servira à recueillir les propositions de l’écosystème Fin Tech, dans le cadre d’une démarche participative sur les questions soulevées et  qui seront discutées plus  amplement avec le comité.

S’exprimant en marge de cette réunion de consultation  sur l’écosystème (mercredi décembre ) , le gouverneur de la BCT, Marouane El Abassi, a laissé entendre que son institution aspire  à être en phase avec les exigences du marché moderne.

La banque travaille d’arrache-pied en termes d’innovation technologique et de transformation digitale.

À noter que le sandbox (anglicisme signifiant « bac à sable ») est un mécanisme de sécurité informatique qui permet l’exécution de logiciel(s) avec moins de risques pour le système d’exploitation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here