South African Airways engage un plan de restructuration

0

Confrontée à des difficultés financières, la compagnie  aérienne nationale sud-africaine South African Airways (SAA) a entamé un plan de restructuration pour faire face à la crise.

Dans un communiqué publié, lundi 11 novembre, la direction a annoncé  qu’elle va procéder à la suppression  de  18% de son effectif total,  soit  944  sur  les  5149 employés.

« Nous devons de toute urgence remédier à la situation déficitaire qui perdure au cours des dernières années », a déclaré le chef de la direction, Zuks Ramasia.

Et d’ajouter, « c’est la raison pour laquelle nous sommes en train de procéder à une restructuration dont nous avons besoin pour assurer la mise en œuvre effective de la stratégie de redressement accéléré à long terme ».

La compagnie  traverse des difficultés financières depuis plusieurs années. D’ailleurs cette situation a poussé le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré  au mois d’octobre dernier l’ouverture du capital de SAA  aux  investisseurs étrangers.

Dans cette optique,  le président-directeur général d’Ethiopian Airlines, Tewolde Gebre Mariam, ainsi que  le fondateur de Virgin Atlantic Airways Ltd, ont émis récemment  leur  souhait  de prendre une participation au capital de la société.

La SAA a enregistré des pertes cumulées de plus de 28 milliards de rands (1,9 milliard de dollars) au cours des 13 dernières années.

Selon les prévisions, la société  pourrait connaître une perte de 5,2 milliards de rands, soit  environ 350 millions de dollars  pour  l’exercice 2019.

La structure  devra également   (estimations) enregistré un manque à gagner de 1,9 milliard de rands, soit  128 millions de dollars en 2020 avant  de dégager un bénéfice un an plus tard.

Riche d’une flotte de plus de 50 avions (Boeing, airbus…), SAA  dessert 57 destinations en Afrique du Sud et à travers le continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here