Orange affiche des résultats au vert au 3e semestre grâce à ses filiales africaines

0

Le groupe Orange a fait savoir qu’il a réalisé de grandes performances financières au cours du 3e  semestre grâce aux excellents résultats, enregistrés en Afrique et au Moyen-Orient.

Dans un communiqué  parvenu à la presse, mardi 29 octobre, la société a indiqué que  son chiffre d’affaires a progressé  de 2,6% sur le troisième trimestre de l’exercice, à 10,58 milliards d’euros.

Selon la même source, les ventes ont augmenté de 1,9%, à 31,15 milliards d’euros sur la période allant de janvier à septembre.

Cette performance a été portée par de bons résultats en Afrique et au Moyen-Orient mais également sur le marché des entreprises.

Commentant  les résultats, le  PDG du groupe, Stéphane Richard, a indiqué que, « le groupe a confirmé sa dynamique de croissance au cours du troisième trimestre grâce à nos excellentes performances en Afrique et au Moyen-Orient. Si la pression concurrentielle s’accentue en Espagne, elle tend à s’apaiser en France ».

Orange  fait face depuis quelque  temps à une rude concurrence sur le marché africain notamment au Sénégal  avec  la venue de  « Free Sénégal », filiale de l’opérateur de téléphonie mobile français Free SAS.

Conscient de l’importance du marché africain, les responsables ont  soutenu que le groupe va proposer d’autres alternatives pour renforcer sa présence en Afrique.

Un  marché,  selon les  projections sera beaucoup plus rentable que l’Europe d’ici 2020.

En rappel, Orange compte environ 120 millions de clients dans 19 pays africains. L’établissement  est le troisième plus grand  opérateur  sur le continent  derrière le géant sud-africain MTN (233 millions de clients et 8,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires). Et de  Vodacom, la filiale du britannique Vodafone (110 millions de clients et 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here