Maroc : la BMCI dans une dynamique de renforcer ses fonds propres

1

Après avoir sollicité  le marché des capitaux marocain l’année dernière, la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI) récidive.

En effet, l’établissement a émis un emprunt obligataire subordonné équivalant à  500 millions de dirhams (MDH), soit 46,7 millions d’euros, lit-on mercredi 30 octobre sur le site de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC).

L’objectif  principal de l’opération est de renforcer les fonds propres de catégorie 2 de la BMCI afin d’améliorer davantage son ratio de solvabilité et consolider son développement.

Ainsi, cette  opération  portera sur l’émission de 5000 obligations subordonnées d’une maturité de 10 ans, d’une valeur nominale de 100 000 dirhams, soit  environ 9351 euros.

La première tranche  sera émise  à un taux d’intérêt nominal fixe (entre 3,38% et 3,53%).Tandis que la deuxième  à un taux révisable annuellement (entre 2,86% et 3,01%).

Selon le communiqué, la période de souscription sera du 4 au 7  novembre 2019. Les titres vont se négocier  de gré à gré.

À  noter que le ratio de solvabilité du groupe BMCI s’est établi à 13,4 % au cours du  premier semestre 2019. Il s’est situé  légèrement au-dessus du seuil minimum de référence de la Banque centrale marocaine,  qui est de 12%.

En rappel, plusieurs banques marocaines sont engagées dans le processus de lever de fonds sur le marché des capitaux  en vue de respecter les exigences réglementaires bancaires  en termes de fonds propres.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here