Sani Yaya, ministre des Finances du Togo.
Longtemps annoncé par l’exécutif, le processus de  privatisation de la Banque togolaise pour le commerce et l’industrie (BTCI) et de l’Union togolaise de banque (UTB), les banques publiques restées dans le giron de l’Etat, semble prendre forme avec la publication, cette semaine, d’un avis de pré-qualification internationale à l’endroit des potentiels investisseurs. En effet, le ministre des Finances Sani Yaya, en charge du dossier, a indiqué que la sélection des soumissionnaires «s’effectuera en deux étapes par le biais d’un processus d’appel d’offres». Ainsi, les potentiels investisseurs sont invités à se pré-qualifier afin de participer aux processus d’appel d’offres finaux, étape à laquelle seuls les soumissionnaires pré-qualifiés pourront participer.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis