Gabon : baisse de la production pétrolière entre 2017 et 2018

0

La production pétrolière du Gabon a chuté de 8% entre 2017 et 2018 selon les données communiquées par leministère de l’Économie.

En effet, le pays a produit 70,4 millions de barils en 2018, contre une prévision de 79,5 millions. Ce chiffre représente une baisse de 8% comparée en 2017, lorsque la production a atteint 76,6 millions de barils.

Selon le ministère de l’Economie, le groupe malaisien Perenco est le premier producteur avec une production journalière de 77 635 barils par jour, soit 40% de la production nationale. La société a signé, début août 2019, deux contrats d’exploration portant sur les blocs Yitu et Meboun situés au large de Mayumba, et qui couvrent une superficie de 4 300 km². Elle est suivie par Assala Gabon et Total Gabon, qui revendiquent respectivement des productions de 41 600 barils et 24 551 barils par jour, ce qui représente une part cumulée de 33 % de la production du pays.

A noter que les ressources prouvées du Gabon sont en baisse, de même que sa production depuis quelques années. Ses réserves étaient estimées à 2,6 milliards de barils en 1998, contre 2 milliards en 2018, selon le BH Statiscal report. De même, la production a chuté de 240 000 barils par jour en 2008 à 194 000 sur une période de dix ans.

Le pays qui ambitionne d’atteindre la barre des 300 000 barils par jour d’ici 2020-2021 a révisé son Code pétrolier pour le rendre plus souple et intéressant aux potentiels investisseurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here