Télécoms : Sonatel en baisse au premier semestre

0

Le résultat net consolidédu groupe Sonatel (Société nationale des télécommunications du Sénégal)  qui comprend des filiales au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau et en Sierra Leone, a connu unebaisse de 10,4% au semestre 2019 comparé au premier semestre 2018, ont annoncé les dirigeants de cette société de télécommunication basée à Dakar.

Ce résultat net est passé de 104,512 milliards de FCFA au 30 juin 2018 à 93,817 milliards de FCFA au 30 juin 2019, soit une contraction de 10,695 milliards de FCFA. Les dirigeants de la Sonatel justifient cette évolution négative « par l’augmentation des amortissements (+4,4 milliards de FCFA) et des charges financières importantes respectivement consécutifs au niveau soutenu des investissements et des concours bancaires pour faire face au besoin de trésorerie ». 

De l’avis toujours des responsables de la Sonatel, le niveau des investissements (98,3 milliards de FCFA) traduit l’orientation de renforcement de l’avantage stratégique sur la connectivité très haut débit.

Quant auchiffre d’affaires, il est en hausse de 6,9% passant de 506,369 milliards de FCFA au premier semestre 2018 à 541,996  milliards de FCFA durant la période sous revue.

Quant à l’Ebitda (revenus avants intérêts, impôts et taxes et amortissements), il a faiblement évolué de 0,8%, se situant à 235,8 milliards de FCFA.

Au premier semestre 2019, la Sonatel a vu sa valeur ajoutée croitre faiblement de 1,85%, à 295,397 milliards de FCFA contre  290,031 milliards de FCFA au 30 juin 2018.

L’excédent brut d’exploitation a aussi légèrement régressé de 33 millions de FCFA à 235,261 milliards de FCFA. La même tendance baissière a caractérisé le résultat d’exploitation qui passe de 159,080 milliards de FCFA au premier semestre 2018 à 157,426 milliards de FCFA un an plus tard (moins 1,03%).

Le même constat est à faire concernant le résultat des activités ordinaires qui passe de 153,805 milliards de FCFA en 2018 à 143,676 milliards de FCFA en 2019.

Le free cash flow est en régression de 19% avec un niveau de 137,5 milliards de FCFA.

En perspectives pour le second semestre 2019, les dirigeants du groupe Sonatel entendent continuer le renforcement de la contribution des relais de croissance notamment la data mobile et les services financiers mobiles qui génèrent plus de 95% de la croissance des revenus totaux.

A cela s’ajoute le développement du très haut débit Internet à travers toutes les technologies fixes et mobiles. 

Le groupe veut ainsi  participera à la transformation digitale et au renforcement de sa contribution à l’émergence de l’économie numérique des pays où il est présent.

« Le groupe poursuivra l’amélioration de la marge directe sous l’effet combiné de la hausse des revenus retail (prépondérance des revenus data et Orange Money), de la baisse des coûts d’interconnexion et d’une évolution maîtrisée des charges de reversements aux distributeurs », avancent les responsables de la société de téléphonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here