Cameroun : la SONARA endommagée par un grave incendie

0

C’est un véritable désastre qui s’est abattu dans l’un des fleurons de l’économie camerounaise. Une explosion suivie d’un incendie d’une rare violence a détruit une importante partie de l’outil de production de la Société nationale de raffinage (SONARA), l’unique raffinerie du pays installée dans la ville de Limbé dans la région du Sud-ouest.

Un incendie provoqué par des causes techniques selon la version officielle qui a poussé les dirigeants de cette entreprise publique à annoncer pour cas de « force majeure », « l’arrêt de toutes les unités de production ». « Nous vous informons de la survenance d’une explosion suivie d’un incendie grave dans nos unités de production le 31 mai 209 aux environs de 21 heures 30 minutes entraînant des dégâts et un arrêt de la production de toutes nos unités pour une période à déterminer », a précisé le directeur général de la SONARA Jean-Paul Simo Njonou, dans un communiqué reçu par Financial Afrik.

Par conséquent a-t-il précisé, « nous déclarons un cas de force majeure et la suspension provisoire de nos de nos engagements contractuels en attendant l’évaluation définitive des dégâts ». Selon les premiers éléments d’enquête, tout serait partie d’une explosion accidentelle d’un bac à pétrole au niveau du quai provoquant d’énormes dégâts matériels, ce qui écarte pour le moment tout acte criminel dans une zone marquée par des violences sécessionnistes. Il a fallu plusieurs minutes aux sapeurs pompiers pour circonscrire l’incendie. Malgré d’importants dégâts matériels, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

En attendant le bilan officiel, l’on signale, la destruction d’une unité de distillation du carburant. La conséquence immédiate étant que dans ces conditions, « nous vous informerons de la cessation de cas de force majeure en temps utile », a annoncé la direction générale. Dans un communiqué, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, a indiqué que « le gouvernement tient à rassurer les populations que les dispositions sont prises pour l’approvisionnement continu de l’ensemble du territoire en produits pétroliers, et la remise en état des unités de production dans les plus brefs délais.

Des instructions fermes afin que ce malheureux incident n’ait pas d’impact négatif sur la vie des populations riveraines et pour que le projet d’extension et de modernisation de la SONARA, actuellement en cours, se poursuive normalement ».

Avec une capacité de production de 2,1 millions de tonnes de barils de pétrole par an, la SONARA qui a été mise en service il y a bientôt quatre décennies connaît depuis quelques années des travaux de modernisation et d’extension de son outil de production pour plus de 500 milliards de FCFA dont la capacité de production devrait se situer autour de 3,5 millions de tonnes de barils par an à l’horizon 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here