Gabon : Les assurances de BGFIBank sur la clarté de ses opérations comptables

0

Le Groupe bancaire a publié un communiqué dans lequel, il rassure ses clients sur la conformité des opérations comptable de la filiale gabonaise.

Par Achille Mbog Pibasso

La BGFIBank a indiqué lundi par voie de communiqué dont Financial Afrk a obtenu une copie, que les opérations comptables de l’ensemble du Groupe en général et celles de la filiale gabonaise en particulier sont conformes à l’orthodoxie managériale en la matière, rejetant en bloc, des informations sur la « disparition mystérieuse » de 1,5 milliard de FCFA allégué par un client.

Une actualité qui a poussé le groupe bancaire à sortir de sa réserve, en indiquant notamment que « suite à la publication d’un article paru dans l’édition du 25 mars 2019 de l’hebdomadaire Jeune Afrique et relayé sur les réseaux sociaux, BGFIBank Gabon tient à rassurer sa clientèle, ainsi que l’opinion publique, de son respect scrupuleux des procédures comptables et des règles qui régissent la gestion des comptes de ses clients », précise le communiqué.

En tout état de cause, « attaché au respect des principes de droit, BGFIBank Gabon réitère sa totale confiance en la Justice gabonaise (puisque) c,’est en effet devant elle et non dans les médias que doivent être vidés les contentieux ». Dans ces conditions, le groupe bancaire reste « serein quant à l’issue de la procédure judiciaire en cours, BGFIBank Gabon se réserve le droit d’entreprendre toute action afin d’obtenir réparation suite aux propos diffamatoires tenus à son endroit », rapporte le communiqué.

Selon des sources proches du dossier, il faut remonter à octobre 2018, lorsque Alfred Bongo Ondimba, fils de l’ancien président de la République gabonaise Omar Bongo Ondimba a déposé une plainte contre BGFIBank après « la disparition » de 1,5 milliard de FCFA du compte de son étude notariale. Il revient donc à la justice de dire le droit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here