Signature de la convention de prêt entre la BNDE et la BOAD

0

La Banque Ouest Africaine de Développement a accordé, en date du 21 mars 2019, un prêt d’un montant de 10 Milliards de F CFA, entre la BOAD et la Banque Nationale pour le Développement Economique. Cette nouvelle opération est consécutive à une première déjà réalisée entre nos deux institutions d’un montant de 5 Milliards, qui s’est très bien dénouée.

“Monsieur le Président, le doublement de votre intervention pour permettre à la BNDE d’avoir plus de disponibilité et de ressources, constitue pour nous une marque de confiance et nous rassure sur la voie que nous avons empruntée pour faire de cette institution un instrument de financement de développement”, a fait savoir Thierno Seydou Nourou Sy, le DG de la BNDE dans son allocution lue devant le président de la BOAD, Christian Adovelande.

A noter que la première intervention de la BOAD, qui s’est opérée il y a un an, a permis à la BNDE de multiplier par six le montant alloué au financement de la collecte de l’arachide au Sénégal en le faisant passer de 3,8 Milliards en 2015 à 19 Milliards en 2018.

“Cette nouvelle ligne nous permettra de consolider notre accompagnement à la SONACOS ( Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal) et aux plus importants Opérateurs privés stockeurs, avec une intervention attendue à plus de 25 Milliards soit 57% de la production collectée en 2019″, a poursuivi monsieur Sy, dont voici un extrait du discours: .

Thierno Seydou Nourou SY, Directeur Général de la BNDE, a déclaré:

“Monsieur le Président, l’accompagnement de la BOAD pour cette phase importante du processus industriel de la transformation de l’arachide en huile de consommation a permis de donner des revenus conséquents au monde rural et à doter nos industries locales de matières premières nécessaires à la poursuite de leur activité.

Vous avez contribué à l’autosuffisance en matière d’huile et à travers votre intervention vous avez permis aussi à notre pays de se doter d’aliment de bétail de qualité avec la croissance de la production de tourteaux. La campagne 2017/2018 a été aussi l’occasion à travers le contrat de Prêt avec la BOAD d’obtenir un levier égal à deux. Au titre de la présente campagne 2018/2019, nous avons déjà engagé une enveloppe de 18,5 Milliards décaissée à hauteur de 75%. Avec cette nouvelle convention de Prêt, nous allons pouvoir passer d’un levier de deux à un levier de trois.

Monsieur le Président, je ne saurais passer sur les concours que vous nous avez accordés sans évoquer celui octroyé par votre institution dans le cadre de financement des PME, PMI qui s’élève à 6,5 Milliards sous forme d’accord cadre de refinancement, adossés à des dossiers de crédit d’investissements, pour des entreprises en développement ou en processus de diversification et consolidation sur leur marché. Les secteurs d’activité qui ont été concernés sont les suivants : Agrobusiness, Transport Maritime, Industries de transformation de biens et services, Hydraulique, BTP, Santé, Pêche, etc…

Monsieur le Président, mes équipes et moi-même s’attèlent tous les jours à une utilisation optimale des ressources que vous mettez à notre disposition, car au-delà de votre statut d’actionnaire institutionnel, la BOAD est une référence pour la BNDE. Nous nous considérons comme une mise en œuvre locale de la politique de financement du développement sous régional que vous avez imprimée à la BOAD.

Je voulais d’ailleurs vous rassurer sur votre banque, la BNDE, qui se porte bien et qui évolue dans sa stratégie d’inclusion financière avec un maillage sur pratiquement tout le territoire national par l’implantation de treize agences. Nos interventions, sur les PME/PMI se situent à plus de 25% de notre portefeuille et nos interventions en faveur du secteur primaire se situent à plus de 26% de nos encours.

Nos activités progressent, notre bilan progresse. C’est en ce moment que nous avons encore besoin de la BOAD, Monsieur le Président, pour d’avantage nous accompagner dans le plan de développement et de divers financements de nos activités, je vous informe d’ailleurs, que nous allons lancer d’ici deux mois l’affacturage, le crédit-bail et une filiale micro finance islamique.

Nous croyons à l’innovation comme vecteur indispensable pour sortir des chantiers battus. Monsieur le Président, je ne saurais terminer mes propos sans remercier vivement vos collaborateurs en particulier ceux de la Direction de financements innovants et structurés, de votre pertinent représentant national, M. Yoro DIAKITE, et aussi saluer la pertinence de la représentation de la BOAD au Conseil d’Administration de la BNDE à travers votre Conseiller Spécial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here