Ghana : Cal Bank parvient au capital minimum requis par la banque centrale

0
Le siège de Cal Bank, Accra. La banque vient de combler son déficit en capital.

Par Cédric T.

Pour permettre à la banque de respecter le nouveau capital minimum exigé par la Banque centrale (BoG) avant l’échéance du 31 décembre 2017, les actionnaires de Cal Bank ont ​​approuvé la résolution demandant le transfert de 50 millions de Ghana Cedis du surplus de bénéfice au capital déclaré.

Cette opération permet ainsi à Cal Bank de porter son capital à 400 millions de Ghana Cedis comme l’a prescrit la Bank of Ghana, le régulateur. «Nous nous réjouissons de ce que nos actionnaires nous ont confié ce mandat de transférer ces fonds afin de nous permettre de respecter les nouvelles exigences minimales en matière de capital de 400 millions de Ghana Cedis avant le 31 décembre 2018. Ce faisant, CAL Bank respecte pleinement la directive de la BoG sur le capital minimum déclaré », a déclaré Frank Adu, le président du conseil d’administration dans un communiqué de presse.

En rappel, United Bank for Africa (UBA) Ghana Limited, filiale de United Bank for Africa Plc, a aussi atteint la barre des 400 millions de GHC, soit environ 90 millions de dollars de fonds propres exigée par le banque du Ghana avant le 31 décembre prochain. Il en est de même pour la Banque de développement agricole et Société Générale, entre autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here