L’ADB rejoint les banques en règle avec la BoG sur le capital minimum

0
John Kofi Mensah, directeur général de l'Agricultural development bank du Ghana

Par Cédric T.

La Banque de développement agricole (ADB) a indiqué avoir procédé à une recapitalisation en vue de satisfaire à l’exigence de capital minimal de 400 millions de Ghana Cedis annoncée par la Bank of Ghana (BoG).

À compter du 31 décembre 2018, en effet, toutes les banques commerciales opérant dans le pays sont censées respecter la mesure. Ainsi, les actionnaires de la banque ont autorisé le conseil d’administration à lever un montant total de 383 millions de Ghana Cedis de capital pour y arriver.

A ce jour, l’on estime à 19 les banques ayant respecté la mesure. L’on cite, entre autres, Cal Bank, Fidelity Bank, Société générale et Zenith Bank, pendant que d’autres se battent pour y arriver.

A noter que la Banque de développement agricole, détenue à plus de 92% par l’Etat et la BoG par sa filiale  Financial Investment Trust Limited (FIT), a failli être fusionnée avec la Banque nationale d’investissement (NIB). Mais le gouvernement a renoncé au projet, préférant les doter de ressources individuelles afin de leur permettre de jouer leur rôle traditionnel consistant à stimuler les investissements dans le secteur manufacturier et à transformer l’agriculture et l’agroalimentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here