La BAD s’associe à un fonds chinois pour pérenniser l’accès à l’eau au Maroc

0

Par Valérie K.

La Banque africaine de développement (BAD) et un fonds chinois ont signé le 21 décembre 2018, deux accords de prêt d’un montant total de 115 millions d’euros avec l’Office national marocain de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Il s‘agit, en effet, d‘une enveloppe destinée au financement d’un programme de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau dans le pays. Ce programme, indique-t-on, profite à une population globale actuelle de 2,5 millions d’habitants qui atteindra 3,3 millions à l’horizon 2040.

L’ONEE précise également que le premier accord concerne un prêt octroyé par la BAD à hauteur de 79,33 millions d’euros, alors que le second prêt émane du fonds chinois Africa Growing Toghether Fund (AGTF) pour un montant de 43,36 millions de dollars, géré par la BAD.

A cette date, c’est l’Agence française de développement (AFD) qui elle aussi signé une convention de crédit à hauteur de 50 millions d’euros à l’ONEE, et destinée à réalisation du Programme d’extension et d’amélioration des performances et de la résilience du service d’eau potable dans les provinces du Nord du Maroc. Il devra bénéficier à environ 300 000 habitants, dont près de la moitié en milieu rural et l’autre en milieu urbain.

Il s‘agit, en effet, d‘une enveloppe destinée au financement d’un programme de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau dans le pays.

A cette date, c’est l’Agence française de développement (AFD) qui a signé, elle aussi, une convention de crédit de 50 millions d’euros à l’ONEE pour la réalisation du Programme d’extension et d’amélioration des performances et de la résilience du service d’eau potable dans les provinces du Nord du Maroc. Il devra bénéficier à environ 300 000 habitants, dont près de la moitié en milieu rural et l’autre en milieu urbain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here