Le Togo obtient 30 millions USD de la Banque Mondiale

0
Échange de documents entre Mme Hawa Wagué, représentante résidente de la Banque Mondiale et Sani Yaya, ministre togolais des Finances.

Le gouvernement togolais et la Banque  Mondiale  ont signé mercredi 22 août, un accord de prêt de 30 millions de dollars (environ 16 milliards de F CFA) destiné au financement des Projets d’infrastructures et de développement urbain.

Selon le ministre de l’économie et des finances du Togo, Sani Yaya, l’enveloppe « servira à financer le projet d’amélioration de l’accès aux infrastructures urbaines de base dans les villes de Lomé, Kpalimé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong ». Il contribuera au renforcement de la capacité institutionnelle des villes participantes en matière de planification et de gestion urbaine, a-t-il ajouté.

Il faut noter que ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan national de développement (PND), adopté en juillet dernier par le gouvernement. Le nouveau cadre de référence de Lomé est composé de trois (3) volets fondamentaux, qui sont la mise en place d’un hub logistique d’excellence pour le commerce international, la création d’emplois à travers le développement des pôles de transformation agricole, de manufacture et d’industries extractives, ainsi que la consolidation du développement social et le renforcement les mécanismes d’inclusion.

Le choix du secteur urbain pour ce prêt – qui sera débloqué par l’Association internationale de développement – s’explique « par le rôle de plus en plus important que les villes jouent dans le développement du pays, mais aussi par les nombreux défis auxquels elles sont confrontées », a indiqué Hawa Cissé Wagué, la représentante résidente de la banque mondiale au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here