Maroc : le secteur des assurances exempt des risques de spécialisation et de baisse du chiffre d’affaires

0

Avec un taux de pénétration de 3,7% en 2017, le secteur des assurances au Maroc n’est ni exposé au risque de spécialisation, ni au risque d’une probable baisse du chiffre d’affaires, selon le rapport 2017 sur la stabilité financière, publié par l’ACAPS, l’AMMC et Bank Al-Maghrib.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis